ma philosophie de vie

La philosophie de vie est pour moi une façon de voir la vie et de l’aborder au quotidien. J’ai découvert il y a plus de cinq la psychologie positive. Comme beaucoup de personne le disent, ce n’est pas une technique ou un outil, mais plutôt « un art de vivre ». Ma philosophie de vie que j’applique quotidiennement est inspirée de la psychologie positive.


Définition de la psychologie positive

La psychologie positive est une discipline de la psychologie fondée officiellement en 1998 lors du congrès annuel de l’Association américaine de psychologie par son président de l’époque, Martin E. P. Seligman (cf. son discours publié en 1999 dans le journal de l’APA, The American Psychologist). Cependant, la psychologie positive a des racines plus anciennes.

La psychologie positive s’intéresse surtout à la santé et au bien-être, à ce qui rend les humains résilients, heureux, optimistes, plutôt qu’aux sources des psychopathologies. L’hypothèse de la psychologie positive est qu’en étudiant pourquoi et comment certains animaux et certaines personnes surmontent mieux que d’autres les difficultés de la vie, il sera possible de trouver des moyens de développer ces qualités chez tout un chacun. Son objectif est de promouvoir l’épanouissement  et l’accomplissement de soi, au niveau individuel, groupal et social. La psychologie positive « étudie ce qui donne un sens à la vie », selon son fondateur, Martin E. P. Seligman. C’est l’étude des forces, du fonctionnement optimal et des déterminants du bien-être.


Les principales sources d’inspirations de ma philosophie de vie sur la psychologie positive sont:

  • Les vertus et forces morales: amour et travail, courage, compassion, résilience, créativité, curiosité, intégrité, connaissance de soi, modération, contrôle de soi, sagesse.
  • Les valeurs collectives et idéaux sociaux : justice, responsabilité, civisme, parentalité, soutien, éthique professionnelle, leadership, esprit d’équipe au travail, projet et tolérance.

Toutes ces choses qui sont pour moi, source de bien être, de qualité de vie, de réussite et de bonheur.

Ma philosophie est basée selon les valeurs suivantes:

  • La sagesse et la connaissance, la curiosité, la créativité et l’ouverture d’esprit…
  • Le courage, la persévérance, l’authenticité, l’enthousiasme, forces…
  • L’humanité, l’amour, l’intelligence émotionnelle, la bienveillance, empathie, compassion, relations saines …
  • La justice,  la responsabilité sociale, le leadership.
  • La tempérance, les forces qui protègent contre les excès, la prudence, l’humilité, le pardon, la résilience…
  • La transcendance: savoir apprécier la beauté, avoir de l’espoir, de la gratitude, de l’humour et une vie spirituelle.
  • Sens à la vie et engagement vers un but, Motivation, passion et expérience optimale, espoir, optimisme, auto-détermination, auto-efficacité…
  • Présence attentive, savourer pleinement les expériences positives, bonheur, bien-être, satisfaction…

Vous souhaitez vous aussi changer de philosophie de vie, je peux vous accompagner afin que vous trouviez l’équilibre et le sens de votre vie.

CONTACT

 

Publicités

dream motivational

votre vidéo à visionner sans modération !

Avoir une belle estime de soi pour réussir sa vie

L’estime de soi  désigne le jugement ou l’évaluation faite envers nous même en rapport à sa propre valeur. Lorsqu’on accomplit une chose que l’on pense valable, nous ressentons  une valorisation et lorsque nous évaluons nos  actions comme étant en opposition à nos valeurs, nous  réagissons en « baissant dans son estime ».

Qu’est ce qui peut influer ce jugement que nous avons sur nous même ?

L’estime de soi est basée sur la vision que nous avons de nous même, elle peut se construire depuis notre enfance, basée sur nos valeurs, nos expériences et nos croyances. Nos expériences vécues  durant notre vie développent l’estime de soi. Des expériences positives peuvent favoriser le regard porté sur soi-même, contrairement aux expériences négatives, qui défavorisent le regard porté sur soi-même :

  • Durant les premières années de notre enfance, les parents influencent significativement le développement de son estime de soi, qu’il soit positif ou négatif.
  • Pendant les périodes scolaires, les notes représentent un facteur contribuant à l’estime de soi.
  • L’éducation de nos parents, leur regard sur nous même et leur jugement positif ou négatifs joue un rôle sur le regard que nous avons de nous même entant qu’adulte.
  • Les bonnes expériences vécues durant l’enfance contribuent au développement d’une bonne estime de soi. Les mauvaises expériences contribuent au développement d’une faible estime de soi…

C’est durant cette période que nous nous construisons entant qu’adulte, ou nous développons cette vision de nous même, mais également nos croyances et nos valeurs, tous ces facteurs influençant sur l’estime de soi et jouant un rôle percutant sur notre vie au quotidien et notre futur.

AVOIR UNE FORTE ESTIME DE SOI :

  • Croire en ce que l’on dit  et à ses principes, toujours prêts à se défendre face à l’adversité, et confiance en soi,
  • Avoir la capacité à faire les choix qui semblent corrects, sans culpabilité vis-à-vis des autres,
  • Aller de l’avant, sans se préoccuper des événements passés ou à venir,
  • Résoudre pleinement un problème, sans hésitation ni difficultés,
  • Ne se sent ni inférieur ni supérieur aux autres, et accepte les différences propres aux autres avec considération,
  • Résistance à la manipulation, collaborer avec les autres,
  • Accepter les opinions et avis partagés, qu’ils soient positifs ou négatifs,
  • Capacité à apprécier pleinement toute une variété d’activités,
  • Sensibilité aux besoins des autres,

AVOIR UNE FORTE ESTIME DE SOI, C’EST N’AVOIR AUCUN DOUTE SUR NOUS MÊME, SUR NOS VALEURS, C’EST SAVOIR NOUS SOMMES VRAIMENT, ACCEPTER QUI L’ON EST SANS PRENDRE ACTE DU REGARD OU DE L’OPINION DES AUTRES.

images 2AVOIR UNE FAIBLE ESTIME DE SOI

  • Auto-critique importante, créant un état habituel d’insatisfaction de soi,
  • Hypersensibilité aux critiques ; un individu ayant une estime de soi basse se sent facilement attaqué et éprouve de façon permanente des ressentiments face aux critiques,
  • Indécision chronique, souvent suite à une peur exagérée de faire une erreur,
  • Perfectionnisme, qui conduit à vouloir faire quelque chose parfaitement ou sans erreur, (il se trouve inquiet), au risque notamment de causer une frustration,
  • Culpabilité, qui mène à des ruminations des erreurs faites dans le passé,
  • Irritabilité, ou constamment sur la défensive même sans raison apparente,
  • Pessimisme, point de vue négatif généralisé,
  • Sentiment d’envie envers les autres, jamais satisfait…

L’estime de soi est une force dans nos vies et dans l’aboutissement de nos projets. Elle joue un rôle sur la confiance en nous, celles ci sont fortement liées. Rester sur ses positions, prendre ses propres décisions sans que l’opinion d’autrui nous influence, assumer la responsabilité de nos choix et croire en nous, en la vie et en nos objectifs de vie quoi qu’il advienne.

COMMENT RETROUVER UNE FORTE ESTIME DE SOI ?

Ce n’est pas parce que vous avez aujourd’hui un mauvais jugement de vous même, que vous ne pouvez pas changer la tendance. Rien est figé et définitif dans la vie, il suffit de le vouloir et d’en prendre conscience. Voici quelques petits conseils pour avoir une belle estime de soi:

  • se déprogrammer de certaines croyances du à votre éducation qui peuvent influencer votre jugement sur vous même de façon négative (la vision et le jugement de nos parents dans notre éducation si elle n’a pas été constructives et bénéfiques pour nous entant qu’adulte, ne nous appartient pas, ce sont peut être la reproduction de ce qu’ils ont vécu entant qu’enfant, à vous de vous reprogrammer et de ne pas reproduire cela),
  • vous regardez à votre juste valeur, écrivez sur une feuille vos valeurs qui vous tiennent à coeur, cela vous permettra de savoir vraiment qui vous êtes,
  • savoir qui vous êtes vraiment, en prenant conscience de vos talents, de vos qualités et de savoir si vous êtes sur le bon chemin, ce chemin ou vous pourrez atteindre vos objectifs de vie,
  • vous êtes une belle personne, alors soyez fier de vous et de ce que vous avez accompli dans votre vie,
  • la vision que nous avons de nous même n’est pas toujours celle qu’on notre entourage, demandez à 10 personnes (famille, amis, collègues…) de vous écrire 5 qualités qui vous définissent, vous pouvez être surpris des réponses…

PRENEZ DU TEMPS POUR VOUS, POUR VOUS DONNEZ, VOUS APPRECIEZ, IL EST TRÈS IMPORTANT D’ÊTRE EN ACCORD AVEC NOUS MÊME ET DE NOUS AIMEZ TOUT SIMPLEMENT.

Happiness entreprise

LA SANTÉ GLOBALE ET LE MIEUX ETRE DE VOS COLLABORATEURS DANS LEUR VIE PERSONNELLE EST UNE SOURCE DE PERFORMANCE ET D’ÉQUILBRE PROFESSIONNEL SUR DU LONG TERME POUR L’ENTREPRISE.

La santé est une approche globale d’un équilibre de vie centrée sur la personne, tant au niveau physique, psychologique, émotionnelle, mental, social, que professionnel et environnementale.

LA PHILOSOPHIE DU HAPPINESS MANAGER, LA CLEF DE LA REUSSITE !

UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ

LA SANTÉ GLOBALE DE CHACUN DES ACTEURS DE VOTRE ENTREPRISE POUR PLUS DE SÉRÉNITÉ ET DE PRODUCTIVITÉ. 

 

CONTACT ET RENSEIGNEMENTS

BLANQUET DAPHNÉ, COACH DE VIE, HYGIENISTE NATUROPATHE, 0617508726

je rêve d’un autre monde….

Image

change-le-monde

Bye bye croyances, bonjour BONHEUR

Nous avons tous envie de changements à un moment donné de notre vie. Ces changements qui nous rendent heureux, serein rempli d’espoir et de sentiment de bonheur.

Pourquoi certains réussissent à franchir le pas et d’autres non ?

Les phrases qui ressortent le plus souvent, sont: « il a fait cela sur un coup de tête », « il a de la chance », « il a pu car il est doué », « il n’a pas d’enfant, rien ne le retient »… Ces phrases sont des mythes, des excuses que se donnent les gens qui n’osent pas franchir pas le cap du changement à cause de leur croyances.

nos pensées

Nous n’osons pas entrer dans ce nouveau chapitre car nous sommes bloqués par nos croyances, je ne parle pas de croyances religieuses, mais de croyances limitantes. Celles qui nous disent telles de petites voix dans nos têtes que nous ne sommes pas capables, que jamais cela n’arrivera... Celles qui nous mettent dans un état d’échec, de mauvaise estime de soi, qui brident notre potentiel réussite et qui font que nous passons notre vie à regretter et à voir notre vie supposée à travers la vie des gens qui ont réussi à passer outre leurs croyances.

Nos croyances ont autant de pouvoir de nous construire que de nous détruire

Nos croyances sont inconscientes, elles se bâtissent depuis notre enfance. De part nos expériences passées, notre éducation, nos environnements et tous ces mythes qui nous suivent tout au long de notre vie. Ces phrases qui nous ont encrées dans une vie qui n’est pas en adéquation avec celle que nous désirons vivre aujourd’hui, ces petites créatures mentales qui nous limitent, qui  nous empêchent d’avancer.

voici quelques exemples:

  • Je ne suis pas à la hauteur,
  • Je ne suis pas fait pour…
  • Je ne réussi jamais rien,
  • Je ne peux faire confiance à personne
  • Je dois être beau pour qu’on m’aime,
  • Je n’ai jamais de chance,
  •  Ce n’est pas la peine d’essayer, je sais que je n’y arriverai pas…
  • Les rêves ne sont pas réalisables, 
  •  L’argent ne fait pas le bonheur,
  • La vie est dure, 
  • Il faut être riche pour réussir,
  •  Le mariage transforme les gens en personnes ennuyeuses,
  •  Le temps, c’est de l’argent,
  • Il faut trimer pour gagner sa vie,
  • Pour être heureux, vivons cachés,
  •  Dans la vie, on ne peut pas tout avoir…
  • Je ne trouverai jamais quelqu’un d’autre que lui,
  • Je ne suis pas à la hauteur,
  • S’il le dit c’est qu’il a raison,
  • Je ne suis bonne à rien,  
  • Il faut que je me remette plus en question ,
  • S’il me quitte, je ne suis plus rien,
  • On ne divorce pas dans ma famille, 
  • Je ne sais pas le rendre heureux,
  • Les hommes gentils, ça n’existe pas, 
  • Sans moi il sera perdu…

Ce sont de nos croyances que nous bâtissons nos forces et nos faiblesses

Se déprogrammer de nos croyances, n’est pas chose facile, cependant rien n’est impossible, il faut simplement reformuler ses dialogues intérieurs lorsqu’ils se présentent, en pensées positives et affirmatives.

Des que vous faites ou voulez quelque chose et que vous vous dites par exemples:

« Quoi que je puisse faire, ça ne fait pas de différence. Ce que je veux n’est pas possible à atteindre. C’est hors de mon contrôle. Je suis une victime  » TOUT CE QUE JE FAIS EST REUSSITE, J’ATTEINS TOUS MES OBJECTIFS, CAR JE MAITRISE LA SITUATION ET JE GARDE LE CONTROLE?

 » c’est possible pour les autres d’atteindre ce but mais pas pour moi. Je ne suis pas assez bon ou pas assez capable » JE REUSSIS TOUT CE QUE J’ENTREPRENDS PARCE QUE J’Y AI DROIT  ET JE CROIS EN MOI ET EN MES CAPACITÉS.

« je suis un imposteur ou je ne mérite pas d’être heureux ou en bonne santé. Il y a quelque chose chez moi qui est basiquement, fondamentalement mauvais et je mérite la souffrance et la douleur que je ressens  » JE SUIS UNE BELLE PERSONNE, JE SUIS HEUREUX ET EN BONNE SANTÉ,  JE ME FAIS DU BIEN ET JE FAIS DU BIEN AUX GENS. 

  1. POSEZ VOUS,
  2. NOTEZ CES PHRASES
  3. REFORMULEZ LES EN PHRASES POSITIVES
  4.  RAYEZ VOS CROYANCES LIMITANTES
  5. RELISEZ CHAQUE JOUR À VOIX HAUTE CE QUE VOUS VOULEZ DE POSITIF,
  6. IMAGINEZ VOUS COMME CELA EN FERMANT LES YEUX
  7. RESSENTEZ TOUTES LES ÉMOTIONS QUE CELA VOUS PROCURE COMME SI CELA VOUS ARRIVEZ AUJOURD’HUI.
  8. CROYEZ EN VOUS, EN CE QUE VOUS VOULEZ
  9. DÉBARRASSEZ VOUS DE VOS CROYANCES QUI VOUS EMPECHENT D’AVANCER,
    VOUS OUVRIREZ ALORS LES PORTES DE VOTRE RÉUSSITE, DE VOTRE BONHEUR !

psychologie positive, une vision de vie !

La psychologie positive est l’étude scientifique des forces, du fonctionnement optimal et des déterminants du bien-être, cela  vise à mieux cerner ce qui fait que la vie vaut la peine d’être vécue.

C’est un travail au quotidien sur soi-même, sur notre façon de penser, sur notre comportement, notre attitude, notre vision de la vie.

C’est une philosophie de vie, une façon de voir la vie autrement et aussi d’aborder certaines situations charnières de notre vie sous un autre angle.

images-1Pour le Positive Psychology Center, les vertus et forces morales mises en avant sont : amour et travail, courage, compassion, résilience, créativité, curiosité, intégrité, connaissance de soi, modération, contrôle de soi, sagesse.

Les valeurs collectives et idéaux sociaux sont : justice, responsabilité, civisme, parentalité, soutien, éthique professionnelle, leadership, esprit d’équipe au travail, projet et tolérance.

Je pense que c’est la clef de la réussite d’une vie sur tous les plans, beaucoup de grands hommes pratiquent cette philosophie et ont réussi au niveau professionnel, personnel et social…

La plupart des gens croient que la réussite dans divers domaines entraîne le bonheur. Or, l’inverse est aussi vrai : le bien-être favorise le succès!

Attention la psychologie positive n’a rien a voir avec la penser positive. La psychologie positive ne s’intéresse pas uniquement au plaisir à l’évitement de la douleur ou à la prépondérance d’émotions agréables, mais aussi au dépassement de soi, à l’actualisation de soi et à l’investissement dans des causes sociales , même si ça implique des moments désagréables dans le processus, cela ne s’arrête pas seulement à la pense, c’est aussi une attitude, des échanges, des actes, une façon d’être et de voir la vie…

Essayez  au quotidien de la pratiquer  jusqu’à que cela devienne naturel et vous constaterez assez rapidement un changement positif sur vous, votre entourage, votre relationnel…

– Forces de caractère (sagesse, humour, curiosité, persévérance, créativité, intelligence émotionnelle, etc.);

– Émotions positives et gratitude;

– Sens à la vie et engagement vers un but;

– Relations saines, empathie et compassion;

– Motivation, passion et expérience optimale

– Espoir et optimisme;

– Présence attentive et savourer pleinement les expériences positives.

– Bonheur, bien-être, satisfaction, résilience (leurs déterminants);

– Auto-détermination, auto-efficacité…

Une référence en matière de psychologie positive, Martin Seligman