Les émotions et l’alimentation

La nourriture sert  souvent à combler un besoin non assouvi.  On nomme cela la compensation alimentaire.

La tristesse, la colère quand elles ne sont pas exprimées sur le moment, occasionnent une tension interne désagréable qu’il faut à tout prix libérer.

Certaines personnes utilisent le sucré, d’autres le salé pour faire redescendre cette tension. Cela peut survenir dans certain cas à de petites doses et dans d’autres sous forme de pulsions incontrôlables. Il a été démontré également que ces pulsions se font au même moment de la journée, souvent le soir ou bien dans des états émotionnels récurrents.

Apres cette compensation, un sentiment de mieux être survient tel un réconfort, mais généralement surgit cette culpabilité, cette nouvelle émotion d’être en colère contre soi. Elle est d’autant plus ressenti chez les personnes en surpoids et au régime. Et c’est à ce moment là que cela devient un cercle vicieux, car l’alimentation compense cet état de manque émotionnelle que temporairement qui est remplacé par de la colère et une mauvaise estime de soi et ces pulsions se renouvellent car ce mal être que l’on croit temporaire s’installe dans notre quotidien, d’où la phrase : « au point ou j’en suis, autant manger ! »

Emotional-EatingLa compensation alimentaire, peut survenir aussi dans des états de fatigues, de repos et de récupération. Il arrive que certaines personnes fatiguées se servent de la nourriture pour se donner de l’énergie. Mais sans la sensation de faim, sans l’appel de l’estomac, ces aliments consommés vont se transformer en graisse et vont accentuer cette fatigue. Seul le repos pourra faire récupérer le corps.

Avoir une bonne hygiène de vie, une alimentation équilibrée pour perdre du poids, pour sa santé ou par philosophie de vie est une sage décision, mais il faut également comprendre notre façon de manger, prendre conscience de nos états émotionnels, comprendre nos manques, nos pulsions…

Certaines personnes arrivent à perdre du poids et reprennent, souvent par frustration et restriction durant un régime et tombent dans des compensations alimentaires. D’autres n’arrivent pas à tenir un régime, perdent confiance, estime de soi et restent en surpoids toute leur vie. Et pourtant ces personnes savent très bien ce qu’il faut faire pour mieux manger ou perdre du poids, mais elles ne savent pas que le travail ne se limite pas à leur assiette, il faut aussi travailler les émotions, la confiance en soi, l’estime de soi, les besoins, la motivation… Et c’est une fois que le corps et l’esprit sont en accord que vous atteindrez vos objectifs au niveau de l’alimentation.

Renseignements et conseils

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s