« elle si » fruit du dragon

Nous allons vous parler aujourd’hui du fruit du dragon, de son vrai nom, le pitaya.

FullSizeRenderL’histoire

Ce fruit qui est issu des cactus originaires du Mexique et s’étendant jusqu’à l’Amérique centrale,  aux allures de vignes vierges ont été importés au Viêt Nam par les colons français. Sa chair est comestible et ressemble de par sa texture et la présence de petits pépins noirs à celle du kiwi, avec un goût cependant beaucoup plus doux. 100 grammes de pitaya,  ne contiennent qu’une cinquantaine de calories. Ce fruit du dragon est riche en vitamines, minéraux, fibres, antioxydants et bêtacyanine (principalement la variété à chair rouge).

FullSizeRender-4la dégustation

L’expérience de manger un pitaya est proche de celle du kiwi. On le mange cru. Les graines ont la taille des graines de sésame et sont disséminées dans la pulpe. Elles sont donc absorbées avec le fruit. On peut en faire du jus ou du vin ; la grosse fleur du pitaya est aussi comestible et on peut en faire du thé.

Les vertus

FullSizeRender-7Le pitaya a des vertus digestives entre autres en ce qui concerne la constipation, car les graines de ce fruit ont un léger effet laxatif, ile aide aussi à réduire le taux d’acide urique dans le sang et favorise ainsi la prévention de la goutte.

Ce fruit est un vrai délice, le matin avec du muesli, en salade de fruits ou en smoothie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s